Conseils en placements et défiscalisation pour mieux choisir

placements et défiscalisation

En quête du meilleur placement ou du meilleur dispositif de défiscalisation ? Certes, actuellement, les possibilités sont nombreuses et ne conviennent pas forcément à tout le monde. Pour vous orienter dans vos choix, voici un petit guide…

Quels sont les différents éléments à prendre en considération ?

La première étape consiste à évaluer vos besoins. Pour trouver le placement qu’il vous faut, il faudrait tenir compte de plusieurs éléments, à savoir :

Le montant à placer

La sécurité du placement

Le capital à acquérir quand le contrat arrivera à terme

Et vos objectifs

En tout cas, les offres sur le marché fourmillent. A vous donc de trouver la formule qui vous convient le mieux. Vous recherchez des conseils personnalisés ? Avec des professionnels indépendants, vous serez sûr d’être guidé avec plus d’efficacité. Si le 1e pilier est obligatoire, le troisième pilier est facultatif mais peut vous être d’une grande utilité.

Quels sont les placements classiques ?

Avec les dispositifs de défiscalisation immobiliers, vous pouvez réduire considérablement vos impôts. On peut citer par exemple :

la loi Pinel classique ou en Outre-mer pour les constructions neuves ou en état d’achèvement

la loi Censi-Bouvard, pour les logements neufs loués meublés

la loi Monuments Historiques : pour les bâtiments classés monuments historiques

la loi Girardin pour les investissements agricoles, industriels et sociaux

et la loi Malraux : pour les biens situés dans une zone sauvegardée

En outre, d’autres formes d’investissement existent pour alléger sa fiscalité : l’investissement dans un groupement forestier, dans un FCPI, dans un FIP, dans une entreprise de presse ou dans une PME.

Les produits financiers permettent aussi de payer moins d’impôt : le PERP ou plan d’épargne retraite populaire, l’assurance vie, etc.

Le troisième pilier : comment ça marche ?

Avec le 3ème pilier suisse, vous pouvez anticiper votre retraite et mettre de côté de l’argent pour financer vos projets, pour aider vos enfants, et pour combler les lacunes des 1er et 2e piliers. C’est d’ailleurs un produit qui présente de nombreux avantages :

pour compléter sa retraite afin de bénéficier d’une meilleure condition de vie

pour protéger les proches car nul n’est à l’abri des petits désagréments de la vie

pour profiter des économies d’impôt, puisque les cotisations annuelles ne sont pas imposables

pour une sécurité optimale : si vous souscrivez à une assurance, vous serez protégé en cas d’accident ou de maladie

pour acquérir sa résidence principale : vous pouvez bénéficier d’un crédit hypothécaire pour financer votre logement

Si vous êtes intéressé par le troisième pilier, sachez que plusieurs formules sont mises à votre disposition. De la sorte, il convient de comparer les offres avant de prendre une décision. Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisés, adressez-vous à des experts indépendants. Ils pourront vous conseiller sur le meilleur placement.