Tout savoir sur l’impôt sur le revenu

l’impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu ou IR est un impôt qui frappe tout contribuable. Il est redevable chaque année. Cet impôt concerne le revenu des personnes physiques et il est de nature progressif, c’est-à-dire par tranches de revenus. Ainsi, l’imposable est tenu de faire une déclaration impôt chaque année.

L’impôt sur le revenu et les imposables

La déclaration impôt a lieu chaque année. Sont considérées comme contribuables toutes personnes domiciliées en France, sur le plan fiscal et qui disposent, au cours de l’année imposable, des revenus dont la valeur nette totale est assujettie à cet impôt. Il existe différentes catégories de revenus soumises à l’impôt sur le revenu, pour ne citer que les pensions et retraites, les traitements et salaires, les revenus fonciers, les bénéfices con commerciaux et les bénéfices agricoles. L’impôt sur le revenu peut être déclaré par prélèvement ou en ligne, suivant certaines conditions.

Calcul de l’impôt sur le revenu

Pour connaître la valeur de l’impôt sur le revenu à payer par un contribuable, on doit d’abord déterminer le revenu net imposable de chaque catégorie de revenus. A l’issue, on additionne les résultats des catégories. On déduit ensuite les déficits du revenu global, les charges du revenu global et les abattements. En ce qui concerne le calcul du revenu net imposable pour l’ensemble du foyer fiscal, il convient de déterminer le nombre de parts du foyer fiscal. Après, on divise le revenu global par le nombre de parts de quotient familial. Le barème pour une part sera ensuite appliqué et on multiplie le résultat obtenu par le quotient familial.

Baisse de l’impôt sur le revenu

Certains contribuables bénéficient d’un crédit d’impôt. Il s’agit d’un remboursement d’une partie des dépenses versées par le contribuable. Certaines conditions devront être remplies pour bénéficier de ce remboursement. Par ailleurs, selon l’annonce du gouvernement, une baisse effective de 20% du montant de l’impôt sur le revenu sera applicable à partir du 16 janvier 2017. Ce privilège sera accordé à environ 5 millions de ménages. Il sera octroyé aux foyers disposant de revenu fiscal de référence inférieur à 18 500 € pour un célibataire et inférieur à 37 000  € pour un couple. Une majoration sera appliquée en fonction des personnes à charges.